Le ginseng : la 4e plante médicinale la plus consommée en Europe

Considéré comme un remède universel en Asie et reconnu pour son caractère adaptogène, le ginseng est essentiellement consommé dans les pays Occidentaux pour ses propriétés énergisantes et tonifiantes. Depuis plusieurs années, la demande en Europe est exponentielle et place le ginseng comme la quatrième plante le plus consommée en Europe.

Une plante en pleine santé :

L’autorité européenne de la sécurité des aliments réglemente de manière précise les bienfaits pour la santé alloués aux plantes médicinales et notamment au ginseng.

Les bénéfices sont encadrés par des « allégations santé » qui ont pour objectif de décrire de manière précise les propriétés santé en fonction des caractéristiques du ginseng utilisé et de la formulation employée dans les produits transformés. Les allégations santé sont définies à partir de recherches scientifiques et d’études cliniques.

Ainsi, la recherche a permis de montrer que « le ginseng Coréen aide à maintenir une endurance optimale, des sensations d’énergie et de vitalité, un bien-être physique mentale » (dose de 1,2 g/jour à 1,5% de ginsénosides totaux), ou encore que « le ginseng augmente les performances physiques » (dose de 500 mg à 2g/jour à 1,5% de ginsénosides totaux).

Utilisation :

Le ginseng est utilisé de différentes manières à travers le monde. Il est consommé frit, cuit à la vapeur ou encore poêlée en Asie. On le retrouve dans des thés, des soupes, des boissons ou encore dans des confiseries. Il est préconisé dans le traitement de différents maux et dans l’accompagnement de certains traitements thérapeutiques.

En Europe, on retrouve essentiellement le ginseng dans des compléments alimentaires sous forme de comprimés ou d’ampoules. Il est aussi utilisé sous forme de poudre brute et dilué dans une boisson.